Radius: Off
Radius:
km
Chercher

Comment bien négocier avec son banquier ?

Comment bien négocier avec son banquier ?

Souscription d’un prêt ou d’une nouvelle offre bancaire, renégociation du taux de crédit… Il n’est pas rare que le client se mettre en position de faiblesse par rapport au banquier.
Et pourtant, il existe de nombreux leviers à actionner pour obtenir ce que l’on veut, ou presque, de son banquier. À condition bien sûr de connaitre le fonctionnement du monde bancaire et d’avoir des solutions alternatives en cas d’échec des négociations…

Bien négocier son crédit immobilier

Le plus important dans une négociation est de n’avoir rien à perdre. Pour ainsi dire, avoir une solution alternative en cas d’échec. Bénéficier d’un plan B permet de se sentir plus fort en négociation et ainsi d’être capable d’apporter des preuves tangibles de la réalité du marché pour bien négocier avec son banquier.
Pour bien négocier avec sa banque le taux du crédit immobilier, il est souvent conseillé de passer par un courtier. Cela permet de connaitre exactement à quel taux le marché est prêt à vous prêter de l’argent.
Soit l’offre est supérieure à celle proposée et il n’y a pas besoin de négocier avec sa banque, soit cela permet de demander un meilleur taux.
Cependant les négociations dans un crédit ne concernent pas seulement le taux mais aussi la durée, l’apport ou encore les garanties proposées notamment en cas de décès ou de perte d’emploi, mais surtout la liberté de prendre son assurance crédit ailleurs qu’à la banque.
Si les négociations échouent et que le taux proposé par la banque ainsi que les services inhérents au crédit ne vous conviennent pas, n’hésitez pas à changer de banque, la loi de 2017 ayant plus que simplifié les procédures.

Refinancer son crédit immobilier

D’autant que le refinancement d’un taux de crédit avec une nouvelle banque est toujours plus rentable qu’une renégociation.
Le refinancement sert principalement à rembourser avant l’échéance, le capital restant dû. La procédure vise à réemprunter le montant à rembourser à un meilleur taux par rapport au taux initial. Cependant, elle n’est accessible qu’avec le règlement des pénalités de remboursement anticipé qui s’élèvent généralement à 3% du capital restant dû.
L’objectif principal d’une telle manœuvre est de réduire le taux d’intérêt de l’emprunt immobilier. Elle permet d’enclencher une négociation avec une nouvelle banque sur le taux de crédit, le taux de l’assurance de prêt, le TEG et sur tous les frais bancaires induits par la gestion du compte.

Peut-on négocier un crédit à la consommation ?

C’est malheureusement devenu l’un des leviers les moins accessibles. À force de diminuer ces services au profit des organismes spécialisés, les banques disposent d’une marge de manœuvre des plus restreintes. Alors à moins d’être un excellent client (cela signifie ancienneté et épargne), il est quasiment impossible de négocier son taux de crédit.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked