Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Chercher

Changer de banque avec l’aide à la mobilité bancaire de la Loi Macron

Changer de banque avec l’aide à la mobilité bancaire de la Loi Macron

Comment bien changer de banque ?

Changer de banque a longtemps été un processus fastidieux, souvent assorti de « ratés », entrainant des difficultés pour le titulaire du compte bancaire. Volet de la Loi Macron entré en vigueur en février 2017, le service d’aide à la mobilité bancaire est une mesure ayant pour objectif de faciliter le transfert d’un compte courant.

Comment transférer un compte vers une autre banque ?

Le dispositif de mobilité bancaire mis en place par la Loi Macron permet de rejoindre une autre banque en transmettant un mandat (formulaire à remplir en ligne ou en agence) au nouvel établissement de son choix. Dans ce document, le client indique s’il souhaite un simple transfert d’opérations bancaires récurrentes ou s’il veut y ajouter la clôture du compte de départ. Il revient à la nouvelle banque de prendre contact avec la précédente, dans les 2 jours, pour gérer cette transition sans que le client n’ait d’autre démarche à effectuer. Automatiquement, et dans un délai légal de 22 jours ouvrés, le changement de domiciliation bancaire pour les virements et les prélèvements doit être effectué.
Ce mandat de mobilité ne s’applique pas à l’épargne et au crédit immobilier (ce dernier pouvait être racheté par la nouvelle banque). Pour quitter définitivement l’ancienne banque, et en gardant en tête que l’antériorité fiscale de ces contrats sera perdue, il convient donc également de clôturer Assurance Vie, LDD, Livret A…etc.

Conseils pour un changement de banque réussi

Lors de cette transition, l’ancienne banque devra fournir au nouvel établissement une liste des opérations récurrentes (émises et reçues) se présentant sur le compte bancaire. Seuls les paiements ayant été effectués au moins 2 fois sur les 13 derniers mois y seront reportés. S’il n’y a pas eu, par exemple, de remboursements de soins sur cette période, ni les versements de l’Assurance Maladie ni ceux de la mutuelle n’apparaitront sur cet inventaire, il faut donc penser à les ajouter. Il en va de même pour des abonnements souscrits par carte bancaire. Le titulaire du compte courant doit également vérifier que les particuliers (comme un locataire) a pris en compte les nouvelles coordonnées bancaires. D’autre part, pour un compte commun, le mandat doit être signé par les deux conjoints pour être valide. Enfin, même si la loi oblige les banques à prévenir leurs anciens clients si un chèque se présente à l’encaissement durant les 13 mois suivant la clôture du compte, il est tout de même plus prudent de vérifier les talons des chèques émis non encaissés pour éviter tout risque d’incident pouvant entrainer une interdiction bancaire.

Il est néanmoins intéressant de préciser qu’être multi-bancarisé est parfois pertinent pour bénéficier des spécialités offertes par chaque établissement pour un besoin particulier (crédit, compte professionnel, compte personnel, épargne…etc).